Accueil

Digestif: Malocclusion des molaires du lapin nain



Maladies des Rongeurs
Syndrome Néphrotique ou Cochon d'Inde Méduse
fiche créée le: 2003-10-22 modifiée le : 2009-02-19


Il s'agit d'un mauvais affrontement des molaires, qui comme chacun le sait sont à croissance continuelle.
Il s'ensuit ensuite rapidement une anorexie. L'animal meurt de faim !!!

Quelle en est la cause ? La formule dentaire du lapin: 26 à 28 dents
I 2/1 - C 0/0 - Pm 3/2 - M 2-3/3

Tout retard d'usure des molaire va immédiatement poser un problème grave. En effet, loin de diminuer leur croissance, les dents vont continuer à s'allonger:
- il y a écartèlement de la machoire: celle ci s'ouvre, et s'ouvre encore jusqu'à son maximum et plus encore.
- puis comme ¡a ne suffit pas, les "dents poussent par la racine", c'est à dire qu'elles reculent progressivement pour dépasser sous le menton en bas, et en haut à l'intérieur du nez. (cf schéma)

Voilà ce qui arrive : C'est bien simple, il arrive assez rapidement que notre lapin ne peut plus s'alimenter. Parfois il bave car il a mal.
Il peut avoir aussi les yeux qui pleurent, car les molaires du haut, lorsqu'elles reculent, écrasent littéralement les canaux lacrymaux qui permettent l'écoulement des larmes.
Il évite d'abord les choses dures puis au bout de quelques semaines, tous les aliments.

Evolution : En général, on ne voit rien arriver pendant longtemps, et lorsque les symptomes débutent, on est arrivé à un stade très avancé.
Les dents continuent à pousser, la machoire baille de plus en plus, à tel point que les incisives ne se touchent plus.
Il y a alors une malocclusion des incisives (cf page) associée.

Digestif: Malocclusion des molaires du lapin nain

Que se passe t'il ? Que se passe t'il ? Déterminer la maladie necessite d'y aller voir. Pour cela, il faut souvent avoir recours à ton vétérinaire (cf photo).
En effet pour voir tout au fond je suis obligé d'utiliser des instruments d'oto-rhinologie (comme pour regarder dans les oreilles).
Souvent je réalise une radiographie pour évaluer l'importance du recul de la racine.
Sur la radio ci dessous, on voit bien que les racines sont passées au travers de la mandibule. Lorsque ¡a arrive, la zone est enflammée et peut laisser développer un énorme abcès (cf page des abcès).

Y a-t-il de l'espoir ? Les mallocclusions dentaires sont de mauvais pronostic. En effet, les molaires poussent d'environ 2 mm par mois, ce qui veut dire que lorsqu'on lime les dents, en 1 mois on se retrouve au point de départ.
De plus le raccourcissement des dents a pour résultat de laisser la pulpe dentaire à vif (ce qu'on appelle le nerf). En plus de la douleur, c'est la porte ouverte à une remonté de l'infection par le canal ainsi créé.

Que peut-on faire ? C'est pour cette raison que désormais, je retire chirurgicalement les dents. Ainsi on arrive à un état de guérison, dans presque tous les cas.
C'est assez délicats, et il y a peu de vétérinaires qui s'y risqueront .
Cependant, s'il ne le fait pas, ton VT pourra t'indiquer l'adresse d'un de ses confrères rodontophile s'il y en a un près de chez toi.

Comment l'éviter ? Une alimentation insuffisamment fibreuse serait une cause prédisposante.
Il faut donc privilégier des aliments pauvres et fibreux (type foin, salade...) et limiter les granulés (50 à 100 g par jour).
Cette affection se produit plutot sur des lapins à partir de 4-5 ans, alors dès aujourd'hui, régime maigre !
Certaines races comme les béliers nains seraient prédisposés par le côté busqué de leur tête.

Auteur :
Philippe Vanhee
Dr Vétérinaire

Soumis à copyright