Accueil

Dermato: Démodecie chez le hamster doré ou syrien



Maladies des Rongeurs
Repro:Testicule Monorchidie Cryptorchidie du lapin male
fiche créée le: 2003-07-10 modifiée le : 2007-12-12


La démodécie est une atteinte d'origine parasitaire, due à des acariens (Demodex criceti ou D. aurati).

Quelle en est la cause ? Les démodex sont des parasites profonds qui habitent dans les follicules pileux. De forme allongée (cf photo) ils sont très caractéristiques parmi les acariens (gales).

Voilà ce qui arrive : Les symptomes sont variés: il peut y avoir de la démangeaison, mais c'est surtout cet aspect "comédoneux" des follicules pileux qui est caractéristique.

Evolution : Si le mode de transmission est identique à celui des carnivores, alors seuls les bébés sont contaminés par leur propre mère au cours des premières têtées.
L'infestation est ensuite tolérée (il n'y a aucun symptome) pendant de nombreux mois (environ 12 mois).
En cas de passage à vide immunologique ou d'une modification de statut hormonal, les parasites prolifèrent, et les symptomes débutent.

Que se passe t'il ? L'aspect de la peau est souvent une bonne orientation. Mais le seul moyen d'être sör est de faire réaliser par ton VT un prélèvement (raclage cutané) pour regarder au microscope.

Y a-t-il de l'espoir ? Le pronostic est assez moyen: c'est pas très grave, mais assez complexe à soigner

Que peut-on faire ? Les ivermectines en solution buvable sont parfois efficaces, mais en cas d'échec, des bains réalisé par moitié du corps (à cause de leur toxicité) seront nécessaires.
Lors de complications bactériennes, un traitement antibiotique sera instauré.
Il faut cependant se méfier du développement brutal de démodécie en relation avec une maladie de Cushing débutante (hypercorticisme).

Comment l'éviter ? L'idéal serait de remonter toute la chaine pour arriver aux reproducteurs contaminants et les retirer de l'élevage souche.
En effet, s'il s'avère que la mère transmet à son bébé, ce serait un bon moyen d'éradication de cette maladie.

Contagiosité ? En principe la contamination horizontale (entre individus) est négligeable.

Auteur :
Philippe Vanhee
Dr Vétérinaire

Soumis à copyright