Accueil

Dermato: Prurit Incoercible du Casque de la souris



Maladies des Rongeurs
Dermato: glandes des flancs chez le hamster doré
fiche créée le: 2003-03-06 modifiée le : 2014-11-06


Il s'agit d'une maladie fréquente prurigineuse (démangeaisons) sans rétrocontrôles, se traduisant par des automutilations de la tête et des oreilles.

Dermato: Prurit Incoercible du Casque de la souris

Quelle en est la cause ? Etiologie Inconnue. Mais cette maladie ne semble pas contagieuse.
Les analyses hystologiques dermatologiques sont non spécifiques mais permettent d'éliminer une cause parasitaire fongique bactérienne (dermite ulcérative extensive chronique active).
Les analyses hystologiques du cerveau n'on pas montré de lésions particulières.
Un suspicion peut être envisagée similaires à certaines névrites de la face que l'on observe chez l'être humain.

Voilà ce qui arrive : Les symptômes observés sont d'abord des démangeaisons.
On a pensé pendant longtemps à de la gale d'oreille.
Les zones de grattage, à force s'infectent et deviennent suintantes.
On a pensé pendant longtemps à une surinfection secondaire bactérienne.
Puis ¡a tourne à l'obsession, avec des lésions d'automutilation, et des crevasses profondes, et parfois un arrachement complet de l'oreille.

Evolution : L'évolution est toujours défavorable, mais malgré une tête carrément à vif, l'animal continue à vivre.

Que se passe t'il ? Les symptomes sont assez évocateurs. La localisation, sur la zone auriculaire et le dessus du crane.

Y a-t-il de l'espoir ? Le pronostic est très mauvais.
On finit par décider de la nécessité d'une euthanasie par pitié.
C'est vraiment horrible !!!

Que peut-on faire ? Pour l'instant, aucun traitement n'a fonctionné:
- ni les acaricides contre la gale
- ni les antifongiques
- ni les antibiotiques
- ni les cortisones
- ni la cyclosporine

On suspecte un problème neurologique central ou périphérique.

Comment l'éviter ? Je recherche toute information complémentaire sur cette maladie qui pourrait déboucher vers un traitement.
Je remercie en tout cas:
Dubois Julie et Jean Lo‘c Le Net du Laboratoire d'Anatomie Pathologique Vétérinaire (BP303, 37403 Amboise Cx) qui m'ont aidé dans mes recherches.

Auteur :
Philippe Vanhee
Dr Vétérinaire

Soumis à copyright