Accueil

Tumeur Mammaire - Adénocarcinome du cobaye



Maladies des Rongeurs
Tumeur: Fibrosarcome Sous cutané du rat
fiche créée le: 2003-03-03 modifiée le : 2012-12-07


Il s'agit d'une tumeur cancéreuse qui touche les mamelles.
Cette tumeur mammaire d'une manière surprenante, touche plus souvent les mâles que les femelles Cochons d'Inde et Cobayes.

Tumeur Mammaire - Adénocarcinome du cobaye-

Quelle en est la cause ? Avec l'age, la multiplication des cellules qui constituent l'organisme peuvent se tromper dans leur programme de multiplication.
Dans certain cas, les cellules se multiplient sans s'arrêter, et ¡a crée une tumeur.
Notre petit cochon d'Inde présenté sur les photographies est un mâle (eh oui, il peut y avoir aussi des tumeurs mammaires chez les males) agé de 5 ans.

Tumeur Mammaire - Adénocarcinome du cobaye-

Voilà ce qui arrive : Les mamelles du bas se sont mises progressivement à grossir.
Puis l'intérieur de la tumeur s'est détruit et des cratères ont formé des tunnels vers la profondeur.
C'est une tumeur abcédée, et il n'y a aucune chance pour que les cratères ne se referment.

Evolution : La tumeur grossit en un à deux mois environ, et l'augmentation de la masse se fait de plus en plus rapidement.
Puis la tumeur devient abcèdée, c'est à dire que l'intérieur se nécrose (meurt) et au bous d'un moment ça arrive sur la peau.
Il est impossible qu'une telle plaie se referme.

-

Que se passe t'il ? Le diagnostic de Tumeur est évident. Mais seule l'histologie nous permet de connaitre la nature exacte du type de tumeur.
La tumeur a donc été expédiée à un laboratoire d'Anatomie Pathologique: Il s'agit d'un Adénocarcinome Tubulotrabéculaire avec ganglion réactionnel.

Y a-t-il de l'espoir ? Le pronostic est grave, et confirmé par le laboratoire d'anatomie pathologique:
Le pronostic de cette tumeur épithéliale glandulaire maligne est réservé. Il doit prendre en compte l'agressivite locale de la lésion, ainsi que la possibilité d'une extension métastasique par voie lymphatique.

Que peut-on faire ? La chirurgie est choisie si la tumeur n'est pas adhérente aux tissus profonds.
On peut la retirer sans trop de dégats.
Cependant, le risque de métastase est possible, et une récidive peut arriver.
Lors de tumeur abcèdée, il est indispensable d'opérer car une telle plaie ne tardera pas à attirer les mouches, pour aboutir à une myase (asticots).

Comment l'éviter ? Ces tumeurs étant hormono-dépendantes, il est parfois préférable d'envisager la castration des mâles.
Cette castration a aussi l'intérêt de pouvoir par la suite le remettre en société avec des femelles, et éviter avec l'age qui avance les troubles rassemblés sous le terme "Cochon d'Inde Super Mâle".

Auteur :
Philippe Vanhee
Dr Vétérinaire

Soumis à copyright