Accueil

Oeil - uvéîte et abcès dans l'oeil du lapin nain



Maladies des Rongeurs
Dermato: Pseudo-Pelade chez le lapin
fiche créée le: 2003-01-18 modifiée le : 2011-08-24


Les lapins développent parfois des infections intraocculaires qui se traduisent secondairement par la formation d'une poche de pus (panophtalmie).

Oeil - uvéîte et  abcès dans l'oeil du lapin nain

Quelle en est la cause ? L'infection arrive vraisemblablement par voie sanguine, car l'oeil est intacte, indemne de toute lésion traumatique.
Les pasteurelles ont longtemps été incriminées pour tous les abcès des lapins, mais à l'heure actuelle leur implication dans tous les abcès est fortement discutée.
D'autres germes (notamment les anaérobies) pourraient en être souvent responsables.
L'infection arrive par voie sanguine.

Voilà ce qui arrive : Il y a souvent au départ une Uvéite (inflammation de la membrane de l'oeil qui comprend l'iris qui forme la pupille, le corps ciliaire et la choroïde).
Cette uvé‘te peut souvent être discrète, comme le montre la photo en début d'évolution sur laquelle on ne voit que l'image d'une petite poche dans la chambre antérieure.
Lorsque la maladie évolue, l'uvéite est flagrante: on voit des veines et artères gonflées et rouges.

Evolution : Sans traitement, l'évolution se fera lentement de 2 fa¡ons:
- par une augmentation de la taille de l'abcès qui finira par prendre tout l'oeil cf photo,
- par une atteinte de l'autre oeil par le même mal.

Que se passe t'il ? Le diagnostic est assez simple à faire: ça se voit !!!
Les photos sont assez démonstratratives. La petite poche de pus est dans ce cas dans la chambre antérieure de l'oeil.

Y a-t-il de l'espoir ? Dés que tu apercevras sur ton petit lapin une lésion de l'oeil qui ressemble de près ou de loin aux images présentées, présente le rapidement à ton Vétérinaire.
Le pronostic est toujours mauvais à long terme.
A moyen terme, tous les moyens sont mis en oeuvre pour stabiliser l'infection et ralentir son évolution.

Oeil - uvéîte et  abcès dans l'oeil du lapin nain

Que peut-on faire ? Ton vétérinaire mettra en place dès que possible un traitement médical relativement fort dès le début.
Souvent des antibiotiques par voie générale et des collyres seront nécessaires.

Auteur :
Philippe Vanhee
Dr Vétérinaire

Soumis à copyright