Accueil

Oeil: Corps étranger conjonctival chez le Cochon d'Inde



fiche créée le: 2017-09-25 modifiée le : 2018-09-28


Les Cochons d'Inde ont une fâcheuse tendance à se mettre la tête sous la paille.
Parfois un brin d'herbe rentre sous la conjonctive en y faisant une réaction inflammatoire brutale, associée à une kératite (blessure de la Cornée)

Oeil: Corps étranger conjonctival chez le Cochon d'Inde

Quelle en est la cause ? Les cochons d Inde sont facilement sujet aux corps étrangers oculaires. En effet intuitivement, peut être pour échapper à d'éventuels prédateurs venus du ciel, ils aiment à se mettre à couvert.
Cette habitude fait que lorsqu'il y a un tas de foin, ils vont directement se cacher en dessous.
Cette pratique crée un risque qu'un fragment végétal ne se colle sur l'oeil et se glisse ads le cul de sac conjonctival.

Voilà ce qui arrive : La réaction est très brutale et très forte.
L'oeil est très douloureux et reste fermé et parfois un mouvement de patte essaye de frotter sur l'oeil.
La paupière gonfle (blépharite), on a une atteinte généralement unilatérale, car ce serait étonnant d'avoir un soucis des deux côtés en même temps.
La conjonctive devient oedèmateuse, on ne voit même plus l'oeil lorsqu'on entreballe les paupières.

Evolution : L'évolution est vite dramatique sans l'intervention du vétérinaire.
Le frottement sur l'oeil creuse la cornée (surface de l'oeil) et on peut aller jusqu'à une perforation.
En plus la douleur est maximale.

Oeil: Corps étranger conjonctival chez le Cochon d'Inde

Que se passe t'il ? En bilan, au vu des symptomes on a déjà une bonne suspicion quand à l'origine.
On fait une différence lorsque les deux cotés sont touchés, car dans ce cas on a une origine infectieuse comme par exemple lors d'un début de coryza (cf fiche).
Si l'oeil sort de son orbite, là c'est plutot une infection rétrobulbaire (cf fiche).
Le diagnostic est confirmé par la découverte du fragment et son extraction par le vétérinaire.

Y a-t-il de l'espoir ? Le pronostic est à évaluer par rapport à la rapidité avec laquelle on a retiré le corps étranger : là une évaluation des dégats causés est faite, avec par exemple un test à la fluorescéine qui va colorer les zones abimées de l'oeil.

Que peut-on faire ? Le traitement consiste à retirer le corps étranger:
Pour ma part, je commence par une anesthésie locale de l'oeil à la Xylocaïne, car la cornée est un des tissus les plus sensibles de l'organisme.
Ensuite, soit on arrive à intervenir si notre cochon d'Inde n'est pas trop apeuré, soit sur les cas difficiles et les animaux nerveux, une anesthésie flash au gaz anesthésiant est réalisée.
Ensuite, une investigation de l'oeil et des culs de sac conjonctivaux est réalisée, et une fois le corps étranger visualisé, on le retire délicatement, car souvent il est très adhérent.
Ensuite je réalise un test à la fluoresceïne pour évaluer l'importance des dégats sur la cornée, et pour choisir le meilleur traitement ophtalmoloqique.
Un collyre (choisi en fonction des lésions) est ensuite à mettre pour parfaire la guérison.

Comment l'éviter ? On va éviter de laisser un tas de foin dans la cage, en privilégiant un ratelier:
1: le foin est un aliment, et on évite qu'il soit souillé
2: Dans le ratelier, ça fait faire de l'exercice pour le récupérer, ce qui est bénéfique
3: On évite les problèmes de corps étranger dans l'oeil.

On privilégiera une petite maisonnette s'ils veulent s'y abriter, et s'y sentir protégés.

Auteur :
Philippe Vanhee
Dr Vétérinaire

Soumis à copyright