Accueil

Derm: Adénocarcinome des glandes de marquage: Hamster



Maladies des Rongeurs
Abcès dans l'oeil chez le lapin
fiche créée le: 2004-01-10 modifiée le : 2016-06-02


Il s'agit d'un Adenocarcinome, une tumeur d'origine glandulaire sébacée de l'organe de marquage ("Marking gland adénocarcinome").
Ces glandes se situent au milieu du thorax chez les hamster nains (russes roborovski campbell).

Derm: Adénocarcinome des glandes de marquage: Hamster

Quelle en est la cause ? La plupart des animaux perçoivent des marqueurs odoriférants en très infime quantité appelés "phéromones".
Certaines de ces phéromones servent à baliser le territoire (cf le chien qui lève la patte !!).
Pour ce qui est du Hamster Nain, il utilise des glandes sébacées qui se situent un peu en dessous du thorax, vers la zone du nombril.
Malheureusement ces glandes, plus développées chez le mâle, peuvent dégénérer en cancer.

Voilà ce qui arrive : La zone des glandes ne comporte habituellement que peu de poils.
C'est sur cette zone qu'est apparu en quelques mois une prolifération tissulaire comme on peu l'observer sur les photos.

Evolution : L'évolution est assez rapide, en quelques mois.

Derm: Adénocarcinome des glandes de marquage: Hamster

Que se passe t'il ? Le diagnostic est relativement aisé, par l'aspect facilement visible de la tumeur.
Ces tumeurs touchent les mâles d'environ 1 ans ou plus.

Y a-t-il de l'espoir ? L'histologie, après l'ablation permettra de typer la tumeur et de connaitre le pronostic.

Que peut-on faire ? Le traitement de choix est bien sûr de retirer l'épaississement qui se produit (adénome) avant d'atteindre le stade de tumeur le plus tôt possible.

Comment l'éviter ? Il est impossible de l'éviter car la castration préventive sur cette espèce est délicate.
Les mâles dominants présenteront un risque accru car ils se doivent de montrer leur hiérarchie grace au balisage avec cette glande.

Contagiosité ? Il n'y a pas de contagiosité, mais si on retire le mâle dominant, c'est alors son second qui risque à son tour d'avoir ce soucis.

Auteur :
Philippe Vanhee
Dr Vétérinaire

Soumis à copyright