Accueil

Respiratoire: Coryza ou Rhume du Cochon d'Inde



Maladies des Rongeurs
Abcès lié aux incisives, granulome dentaire
fiche créée le: 2013-05-24 modifiée le : 2015-02-18


Le Coryza du cochon d'Inde est caractérisée par une obstruction nasale avec écoulement fluide ou épais blanc et éternuements.
Pour un être humain on parlerait de rhume, sauf que chez le cochon d'Inde il s'agit d'une maladie assez grave, et dans certains cas mortelle.
Il s'agit d'une Bordetellose le plus souvent, parfois une Pasteurellose...

Respiratoire: Coryza ou Rhume du lapin (suite)

Quelle en est la cause ? L'origine du coryza est le plus souvent Bordetellique, la Bordetellose est une maladie d'élevage, un certain nombre de jeunes animaux son achetés avec un "rhume".
La vie commune avec un Lapin peut parfois conduire à une contamination de Pasteurellose.
D'autres germes peuvent aussi en profiter pour se développer.

Respiratoire: Coryza ou Rhume du lapin (suite)

Voilà ce qui arrive : Comme on le voit sur les photos, le nez coule, le cochon d'Inde mouche...
On a du jetage autour des narines, souvent liquide et aqueux au départ et purulent dans les cas chroniques.
Une conjonctivite est observée dans les cas débutants.
Chez les Cochon d'Inde, l'infection peut gagner facilement les poumons (cf page pneumonie) qui est la complication grave la plus fréquente.
Dans certains cas malheureux, il apparait une forme neurologique appelée Troticolis (photo du bas).

Evolution : Le Coryza aigu doit être traité vite et FORT.
Ceci afin d'éviter le plus possible le passage à la chronicité ou au développement d'une pneumonie ou d'une otite de l'oreille moyenne et interne.

Respiratoire: Coryza ou Rhume du Cochon d'Inde

Que se passe t'il ? Tout rhume du Cochon d'Inde doit être pris au sérieux.
Il faut faire la distinction avec les allergies qui sont exceptionnelles,
ou ceux qui sont en relation avec du foin poussiéreux par exemple.

Y a-t-il de l'espoir ? Le pronostic est en général assez bon avec un traitement fort dès le début, pratiquement tous les jeunes cochons d'Inde guérissent définitivement.

Respiratoire: Coryza ou Rhume du lapin (suite)

Que peut-on faire ? Un cochon d'Inde à coryza doit être présenté à un vétérinaire, d'autant plus si c'est juste après son achat (cf suite).
Le traitement sera plus ou moins complexe en fonction des symptomes:
- Antiinfectieux
- Antiinflammatoires
- Aérosols
- Vaccins Croises (Rhiniffa par exemple)

Comment l'éviter ? 1/ La plupart des coryzas sont des maladies d'élevage: sur un animal qui vient d'être acheté, un certificat du vétérinaire devrait vous permettre d'être remboursé totalement ou partiellement des frais occasionnés.
2/ La théorie du courant d'air est bien facile, mais elle ne dédouane pas la responsabilité du vendeur.
Des normes de flux d'air sont connues dans les élevages: elle correspondent à des animaux captifs qui ne peuvent s'éloigner ou se protéger si leur cage se trouve proche d'une bouche d'aération. Il y a donc des NORMES.
Cependant, un lapin dans la nature ne va pas souffrir d'un coup de vent, il va se protéger si ça le dérange.
On ne peut pas dire que c'est un courant d'air qui a donné le coryza !

Contagiosité ? Les coryzas sont contagieux par contact direct entre les animaux infectés ou par aérosol lorsqu'ils éternuent.
Tous les animaux qui vivent dans la même cage doivent recevoir un traitement préventif, que ce soit les lapins ou les cochons d'Inde.
Les Chats font des coryzas aussi mais les germes en cause sont différents: il n'y a donc pas de contamination du lapin vers le chat et vice versa, ni vers l'être humain.

Auteur :
Philippe Vanhee
Dr Vétérinaire

Soumis à copyright