Accueil

Dermato: Crises Epileptiforme chez le Cochon d'Inde



Maladies des Rongeurs
Anorexie du Cochon d'inde et du cobaye
fiche créée le: 2013-02-28 modifiée le : 2013-03-13


Les crises d' "epilepsie" du cochon d'inde sont en réalité des crises "épileptiformes", car déclenchées par une autre raison que simplement neurologique. Elles sont généralement secondaires à des eczémas généralisés très prurigineux (qui font gratter ).

Neuro: Crises Epileptiforme chez le Cochon d'Inde

Quelle en est la cause ? Selon le modèle de ce qu'on avait dans d'autres espèces, l'origine liée à la présence de gale c'est à dire acariens cutanés.
La théorie de l'époque était que les acariens rejetant leur déjections dans la peau, celles ci étaient résorbées par l'animal et lors d'une infestation massive devenait alors pathologiques: les petits ruisseaux font les grandes rivières, une faible quantité de toxines multipliée par le nombre d'acariens présents.
L'expérience clinique m'a infirmé cette théorie chez le C.I. où il s'agit plus d'un problème d'hyper sensibilité d'un eczéma étendu qui lorsqu'elle est stimulée agit sur le cerveau pour déclencher l'épilepsie.

Voilà ce qui arrive : Les symptômes sont ceux d'un eczéma généralisé extrêmement sensible.
Rien que de poser un doigt et notre cochon d'Inde essaye de se mordiller à cet endroit.
La peau est crouteuse, avec souvent des lésions de morsure auto infligées.
Si on caresse l'animal, il commence a tourner sa tête de droite et de gauche, puis la crise d'épilepsie se déclenche sur quelques minutes.
L'animal tombe sur le côté, en machouillant dans le vide, les yeux révulsés, avec une pédalage manifestement incoordonné.
Après une à deux minutes, il reprend ses esprits, comme si de rien était.

Evolution : La souffrance est nette, et l'évolution sans traitement conduit à une aggravation progressive de la fréquence des crises, et une perte de l'envie de vivre.

Que se passe t'il ? Il est très facile de reconnaitre les symptômes qui sont caractéristiques.

Y a-t-il de l'espoir ? Il y a peu d'échecs sur cette maladie à condition de soigner la cause primaire qui est un gros problème de peau.
Par contre si on tarde trop, la guérison s'avère alors plus aléatoire.

Que peut-on faire ? Le traitement doit être mis en place le plus rapidement avec le Vétérinaire.
Il faut typer l'eczéma (gale teigne ectoparasites dermite bactérienne maladie auto-immune...) et le soigner, en limitant les contacts physiques qui déclencheront IMMÉDIATEMENT une crise.
Conjointement, on utilise des médicaments actif sur le cerveau pour diminuer la dépolarisation du cerveau.

Comment l'éviter ? On peut éviter d'en arriver là en traitant dès le début un eczéma naissant.
Seuls les dermites étendues qu'elle qu'en soit l'origine sont épileptogènes.
DONC ne pas laisser trainer.
Dès la première crise, consulter le Vétérinaire. ÇA ÉVITE LES SOUFFRANCES INUTILES !

Auteur :
Philippe Vanhee
Dr Vétérinaire

Soumis à copyright