Accueil

Dermato: Adenite sebacee du lapin



Maladies des Rongeurs
Dermato - Cheyletiellose (gales) du lapin nain
fiche créée le: 2012-05-21


L’ADENITE SEBACEE est une maladie de peau, qui détruit les glandes sébacées du du lapin, causant la chute totale ou partielle des poils, et desséchant la peau qui développe des croûtes écailleuses et malodorantes.

Dermato: Adenite sebacee du lapin

Quelle en est la cause ? L'origine de cette maladie est mal définie, chez certaines espèces elle est d'origine génétique.
Une réaction immunologique anormale crée une réaction de l'animal contre certaines cellules de son organisme.

Voilà ce qui arrive : L’épiderme est le siège d’une hyperkératose orthokératosique d'intensité légère à modérée.
Comme on le voit sur la photo il y a disparition diffuse du poil associé à des zones comme avec de grosses pellicules.
Cette maladie ressemble à la cheïletiellose sauf qu'il n'y a pas de parasites, ou a une teigne ancienne atypique.

Evolution : Sans traitement, la maladie évolue lentement sous une forme extensive.
L'état général du lapin peut être altéré.

Dermato: Adenite sebacee du lapin

Que se passe t'il ? Le diagnostic s'effectue souvent par élimination des dermites classiques présentant cet aspect décrites plus haut.
Seule l'histologie permet un diagnostic de certitude, par l'envoi de biopsies à une laboratoire spécialisé, réalisées sous anesthésie générale par votre vétérinaire:
Les annexes pilaires, dans la région de l'isthme, sont régulièrement le siège d'une légère infiltration inflammatoire à dominante lymphocytaire. Ces petits lymphocytes sont aussi retrouvés dans la région péri-folliculaire.
Aucune glande sébacée n’a été observée.
Biopsies cutanées : hyperkératose épidermique, folliculite et péri-folliculite lymphocytaire et absence de glandes sébacées. Aspect histologique en faveur d’une adénite sébacée.

Y a-t-il de l'espoir ? Le pronostic est réservé car il s'agit d'une maladie à médiation immunitaire.
Cependant des traitements à base d'immuno-modulateurs semblent prometteurs.

Que peut-on faire ? Effectivement on ne peut pas guérir d'une telle maladie, mais de nouveaux médicaments comme les cyclosporines permettent de traiter les lapins malades.
On manque de recul sur les résultats car cette maladie est très peu fréquente, mais les résultats sont prometteurs.
+> traitement en topique:
Sebolytic 1 semaine, puis Dermoscent Essential 6

Comment l'éviter ? Si l'hypothèse génétique est confirmée, on pourra éviter cette maladie en éliminant les reproducteurs porteur du gène des élevages.

Contagiosité ? Cette maladie à la différence des teignes n'est pas contagieuse.

Auteur :
Philippe Vanhee
Dr Vétérinaire

Soumis à copyright