Accueil

Dermato: Eczema infectieux de l'écureuil de Corée



Maladies des Rongeurs
Tumeur de L'utérus: leiomyosarcome du Cobaye
fiche créée le: 2010-04-01 modifiée le : 2015-03-19


Maladie des Ecureuils de Corée: Les Ecureuil de Corée vivent relativement isolés et pour cette raison, ils sont moins sujets à des dermatites parasitaires contagieuses comme les espèces de rongeurs grégaires.
Les infections cutanées (pyodermite) d'origine bactérienne peuvent survenir comme c'est le cas ici: une staphylococcie.

Dermato: Staphylococcie de l'écureuil de Corée

Quelle en est la cause ? Le Staphylocoque est un germe Gram + qui peut se trouver dans la nature sans créer de dommages. Cependant suite à une baisse d'immunité, ou d'un mutant plus agressif, une plais sur infectée peut se développer.

Voilà ce qui arrive : Une lésion de la peau touche l'épiderme et le derme.
On observe un suintement de pus superficiel.
La zone étant sensible, elle génère une démangeaison qui crée une contamination de la patte, puis une extension à d'autres zones du corps.

Evolution : La plaie est évolutive: d'abord un petit bouton qui suinte, puis une plaque, puis du puis qui se colle dans le poil périphérique et augmente le diamètre de la plaie.

Que se passe t'il ? Le diagnostic est d'abord symptomatique, puis un prélèvement est réalisé pour mettre en culture.

Que peut-on faire ? En fonction du germe incriminé, un traitement antibiotique est mis en place.

Comment l'éviter ? Toute plaie infectée débutante mérite d'être désinfectée.On évite 8 cas sur 10 de complication.
On choisira un désinfectant qui ne pique pas comme par exemple la Chlorexidine.
Cependant avec les écureuil de Corée, c'est parfois difficile à réaliser.

Contagiosité ? Les germes cutanés et donc par exemple les staphylocoques, sont des microbes omniprésents et non spécifiques.
Ils peuvent contaminer des compagnon de cage ou les propriétaires des animaux, même si le risque de contagiosité est faible.
Bien se laver les mains après les soins et les passer au désinfectant.

Auteur :
Philippe Vanhee
Dr Vétérinaire

Soumis à copyright