Accueil

Comportement: Morsure entre congénères chez le Cobaye



Maladies des Rongeurs
Respiratoire: Coryza ou Rhume, ORL des Rongeurs
fiche créée le: 2010-02-11 modifiée le : 2010-03-26


Les Cochons d'Inde (Cobayes) sont généralement peu agressifs envers les autres et l'homme. Cependant il peut parfois y avoir des cas ou ce comportement peut arriver.

Comportement: Morsure entre congénères chez le Cobaye

Quelle en est la cause ? Les Cochons d'Inde sont des animaux qui vivaient à l'origine en groupe d'individus socialisés.
Essentiellement herbivores, leur dentition n'est pas propice aux morsures.
Cependant, qui dit groupe dit hiérarchie, et pour pouvoir installer un ordre social, il y a obligatoirement remise en place et donc au final des morsures.

Comportement: Morsure entre congénères chez le Cobaye

Voilà ce qui arrive : Vu la forme des incisives qui sont alignées et d'une largeur de 3 à 4 mm, les morsures que nous découvrons sont une parfaite emprunte de celles ci. (cf photos)
Elles touchent surtout la partie avant des animaux c'est à la tête et les oreilles.

Evolution : L'évolution sera variable en fonction de la zone abimée mais l'apparition d'abcès est assez fréquente.

Comportement: Morsure entre congénères chez le Cobaye

Que se passe t'il ? Le diagnostic est simple: présence de litiges entre individus (vocalises fréquentes ou claquement de dents), traces de sang, plaie linéaires de 3-4 mm, surinfection en abcès.

Y a-t-il de l'espoir ? Le pronostic est variable en fonction de la zone touchée. En effet la contamination bactérienne étant fréquente, si un organe comme les yeux est touché, il vaut mieux recourir d'urgence au vétérinaire. Dans les autres cas, la désinfection minutieuse est de mise.

Que peut-on faire ? Le traitement passe par la désinfection:
Dans un premier temps, on oubliera le désinfectant historique qu'est l'alcool. En effet même s'il fait atrocement mal lors de l'application, il n'est pas pour autant le plus efficace.
On oubliera aussi les sprays qui appliquées aléatoirement sur la face aura plus tendance à stresser notre cochon d'Inde.
La première étape sera de dégager le poil le plus possible aux ciseaux (ou à la tondeuse) si c'est possible.
On peut ainsi visualiser la plaie et son évolution par la suite.
Puis on utilisera par exemple le mercryl qui peut s'utiliser comme un savon, c'est assez pratique.
On peut aussi utiliser la bétadine qui est à la mode: soit en savon (ça existe) soit en liquide. Avec la forme liquide, sur une forme toute fraîche, on peut essayer de faire aspirer la goutte dans la plaie profonde.
Par contre on n'utilisera pas les colorants (éosine...) qui refermerait trop vite la plaie profonde et augmentant le risque d'abcès.

Si la localisation est très sensible (oeil), une visite chez le vétérinaire et un traitement antibiotique est urgent à débuter.

S'il y a une plaie importante ou un déchirement tissulaire, une petite chirurgie réparatrice est nécessaire.

Comment l'éviter ? Pour limiter les risques:
On ne peut pas placer des mâles adultes ensemble avec des femelles.
On ne peut pas placer ensemble des mâles adultes qui n'ont pas été toujours ensemble avant la puberté.
On isolera les animaux anormalement agressifs des groupes.
On distribuera la nourriture en quantité suffisante.

Auteur :
Philippe Vanhee
Dr Vétérinaire

Soumis à copyright