Accueil

Urinaire: Paraphimosis du chinchilla ou zizi qui sort



Maladies des Rongeurs
Digestif: Malocclusion des incisives
fiche créée le: 2009-01-07 modifiée le : 2009-10-22


Paraphimosis du chinchilla: Impossibilité brutale et souvent définitive pour un chinchilla mâle, de recouvrir la verge suite à une érection. Le Zizi, son sexe, sa verge... est coincé dehors !

Urinaire: Paraphimosis du chinchilla ou zizi qui sort

Quelle en est la cause ? Le chinchilla est prédisposé a cette maladie qui même si elle n'est pas très fréquente n'est rencontré que dans cette espèce de rongeurs domestiques.
Elle va toucher plus spécialement les mâles adultes très excités sexuellement.
On peut émettre une hypothèse sur ce risque particulier par la pratique fréquente de la masturbation dans cette espèce,.
(Il faut le dire, c'est la nature !!! )
La présence d'anneaux de poils qui se collent autour de la verge et crée un étranglement, est aussi une cause de paraphimosis.

Urinaire: Phimosis du chinchilla ou zizi qui sort

Voilà ce qui arrive : Le pénis est largement sorti (cf page du site), ne rentre plus et s'abime par dessèchement progressif.
La miction devient parfois plus difficile.
Il y a souvent un amaigrissement, même si l'appétit est conservé.

Evolution : L'évolution est toujours défavorable, à court terme. Le dessèchement, les traumatismes auront tôt fait de nécroser et gangrener l'organe.

Urinaire: Paraphimosis du chinchilla ou zizi qui sort

Que se passe t'il ? Le diagnostic est aisé car il est visible. Il est confirmé par le fait que lorsqu'on le rentre grace à une pommade grasse, ça ne tient pas au delà de quelques heures.

Y a-t-il de l'espoir ? Comme c'est là, la situation va mal tourner. Il faut faire quelque chose.

Que peut-on faire ? Le traitement initial consiste en une tentative de remise en place du pénis, sous anesthésie gazeuse par exemple, avec l'aide de pommades grasses (la Cortanmycetine par exemple). Sous anesthésie, on peut parfaitement controler la présence éventuelle d'un anneau de poils qui pourrait coincer.
Un produit de castration temporaire injectable est conseillé.
Même si ça tient comme ça, la castration est à prévoir dans un délais court afin de limiter le risque de récidives.
S'il est impossible de remettre en place le pénis, ou s'il y a rechute du phimosis, il faut pratiquer l'amputation du pénis, associé à une castration. C'est la seule alternative reconnue à ce jour su ce type de maladie.

Comment l'éviter ? Sur des sujets particulièrement excités sexuellement, la castration doit être envisagée pour prévenir de cette pathologie.

Auteur :
Philippe Vanhee
Dr Vétérinaire

Soumis à copyright