Accueil

Neuro Torticolis,Troubles de l'équilibre de la gerbille



Maladies des Rongeurs
Digestif: Lipidose hépatique acido-cetose du lapin
fiche créée le: 2007-06-22 modifiée le : 2014-02-27


Voici comment apparaissent le troubles de l'equilibre chez la gerbille, avec des symptomes qui miment un AVC (accident vasculaire cérébral):
L'oreille est anatomiquement séparée entre externe, moyenne et interne.
L'oreille externe, c'est le pavillon prolongé par un conduit.
Le tympan sépare l'oreille externe de l'oreille moyenne.
Cette dernière répercute les vibrations qui arrivent sur le tympan gríce à trois osselets: Le marteau, l'enclume et l'étrier.
L'oreille interne est un "terminal neurologique" qui re¡oit l'audition et les informations du centre de l'équilibre qui lui appartient.
En cas de Torticolis, il s'agit d'une otite interne associée avec une otite moyenne, secondaire à une infection bactérienne.

Torticolis - Troubles de l'équilibre chez la gerbille

Quelle en est la cause ? Les germes que l'on y retrouve généralement sont:

Les Streptocoques Béta hémolytiques
ou
Bordetella bronchiseptica
ou
Streptococcus pneumoniae

ou
Les Staphylocoques

Les coryzas ou rhumes (cf page du site) pas soignés en sont généralement la cause.
L'infection remonterai par les trompes d'Eustache pour contaminer l'oreille moyenne puis l'oreille interne oò se situe le centre de l'équilibre.

Torticolis - Troubles de l'équilibre chez la gerbille

Voilà ce qui arrive : Le plus évident est l'inclinaison de la tête baptisée "Torticolis". Celui-ci est associé à des pertes d'équilibre.
L'animal peut aller dans les cas les plus graves, jusqu'à tomber sur le côté et ne plus pouvoir de relever, voire rouler.
L'oreille malade est celle vers laquelle il penche.
Il peut y avoir aussi des nystagmus: il s'agit de mouvements horizontaux, rapides et involontaires de l'oeil.

Evolution : Rares sont les cas de stabilisation spontanée ; miraculeux sont les cas de récupération.
Les troubles s'accentuent de jour en jour, et la gerbille ne peut plus tenir debout.

Que se passe t'il ? Les symptomes sont assez évocateurs:
Tête penchée avec souvent du nystagmus.
Il y a souvent une confusion de ce type de maladies avec des accidents vasculaires cérébraux (A.V.C.). Sur les carnivores entre autres, ces mêmes symptomes caractérisent un AVC. D'où l'origine de la confusion.

Y a-t-il de l'espoir ? Le pronostic est grave.
Plus tôt le traitement sera mis en place, et moins grandes seront les séquelles.
Cependant, même après un traitement réussi, l'infection est susceptible de se réveiller de nouveau après parfois plusieurs années.

Que peut-on faire ? Les traitements doivent aller dans l'intérieur de l'oreille. Seuls les médicaments donnés par voie générale pourront avoir un effet.
L'aide de ton VT est indispensable pour traiter cette maladie.

Comment l'éviter ? Il faut toujours traiter tout coryza débutant. (cf page des coryzas)
Souvent les coryzas sont confondus avec des rhumes allergiques alors que ces derniers sont très rares.

Auteur :
Philippe Vanhee
Dr Vétérinaire

Soumis à copyright