Accueil

Digestif: Vers du lapin - Oxyures



Maladies des Rongeurs
Dermato - Cheyletiellose (gales) du lapin nain
fiche créée le: 2006-06-05 modifiée le : 2007-12-10


Oxyurose du lapin (Passalurus ambiguus) Parasite intestinal (ver) du Colon et du Caecum. La femelle pond ses oeufs au bord de l'anus ce qui peut provoquer des démangeaisons.

Quelle en est la cause ? L'oxyurose ou l'oxyuridose est due à Passalurus ambiguus, ver rond de 1 cm de long pour la femelle et 0,5 cm pour le male filiforme.
Le cycle du parasite est direct, c'est à dire que les parasite de l'animal peuvent le recontaminer.
Les femelles se laissent emporter jusqu'au rectum où elles pondent aux marges de l'anus.

Voilà ce qui arrive : Le plus souvent il y a une démangeaison de l'anus avec parfois une surinfection locale possible.

Evolution : Lors de grosses infestations l'animal peut maigrir, et présenter de la diarrhée ou un ralentissement du caecum.
N'oublions pas que le parasite à un cycle direct et donc l'infestation augmente avec le temps.

Que se passe t'il ? Le diagnostic repose sur les symptomes au départ qui peuvent faire suspecter cette maladie.
La mise en évidence d'oeufs de parasites au microscope confirme définitivement l'hypothèse.
On fera la distinction avec la maladie des 'crottes collées' qui peut y ressembler ou s'y associer.

Y a-t-il de l'espoir ? Le pronostic n'est pas trop sombre. Les lapins ne meurent pas de cette maladie, mais la présence des parasites peut être à l'origine de troubles digestifs beaucoup plus graves.

Que peut-on faire ? Avec l'aide de ton vétérinaire, on peut choisir un traitement par vermifugation selectif que le lapin pourra supporter.

Comment l'éviter ? A l'heure actuelle on pense que même les lapins familiers en cage peuvent être contaminés. En effet, il est nécessaire pour leur santé de manger de la verdure. Cependant celle ci peut être contaminée par des lapins de garenne atteints d'oxyuridose.
Même si on la nettoie, le risque persiste.
On a donc tout intéret à traiter à l'aide de vermifuge et de manière préventive nos amis lapins domestiques.
La fréquence, en fonction du régime peut aller de 1 fois à 2 fois par an.

Contagiosité ? Bien sûr il s'agit d'une maladie contagieuse. Donc
- tous les lapins vivant ensemble doivent être traités en même temps,
- un nouveau lapin arrivant dans un effectif important sera vermifugé
- de retour d'expo, une vermifugation sera impérativement réalisée
- dans le cadre d'élevage importants, une vermifugation jusqu'à tous les deux mois est conseillée.

Auteur :
Philippe Vanhee
Dr Vétérinaire

Soumis à copyright