Accueil

Dermato: Poux du cochon d'Inde Gliricola



Maladies des Rongeurs
Respiratoire: Coryza ou Rhume du lapin nain
fiche créée le: 2004-06-28 modifiée le : 2011-06-09


Les poux sont des parasites externes de la famille des insectes.

Les parasites externes des animaux nidifuges doivent être portés en permanence sur l'animal. C'est le cas des poux que l'on va trouver sur nos petits cochons d'Inde qui n'ont pas de terrier.

Quelle en est la cause ? On remaque souvent en arrière du dos, de petits "vers blancs" qui se déplacent.
Mais il n'en est rien car au microscope (cf images jointes), on s'aperçoit que ce sont bien des insectes avec 6 pattes.

Voilà ce qui arrive : Les cochons d'Inde atteints présentent en général des démangeaisons non localisées. On peut noter aussi la présence de pellicules nombreuses, caractéristiques d'une atteinte dermatologique.

Evolution : L'évolution est variable car certains sujets supportent longuement un parasitisme modéré sans aucun symptome visible.
Cependant parfois au bout de plusieurs années, la population de poux explose !
Et les démangeaisons apparaissent.

Que se passe t'il ? La reconnaissance du parasitisme est très simple lorsque les Gliricola porcelli prolifèrent.

Y a-t-il de l'espoir ? Le pronostic est bénin. Ce n'est pas une maladie dangereuse, et le traitement est aisé.

Que peut-on faire ? L'Advantage insecticide en pipette est parfaitement utilisable et efficace, car les animaux sont les véhicules des parasites.
Cependant TOUS les animaux devront être traités simultanément, si non on coure à l'échec.
Traiter 1 fois par mois pendant 3 mois.

Comment l'éviter ? Tout nouvel arrivant mériterait d'avoir un traitement préventif en arrivant à la maison.
Tout Cochon d'Inde qui va en concours, doit être traité à son retour.

Contagiosité ? Les poux sont très contagieux par contact d'un animal à l'autre, et pratiquement pas indirectement (à moins de le faire exprès).
Si on dispose d'une grande famille de Cochon d'Inde, il faut faire preuve de grande prudence en introduisant un nouvel animal.

Auteur :
Philippe Vanhee
Dr Vétérinaire

Soumis à copyright