Accueil

Cancero: Odontome du chien de prairie



Maladies des Rongeurs
Fistule des canaux lacrymaux
fiche créée le: 2004-06-24 modifiée le : 2006-12-30


L'odontome (dentome) du chien de prairie est maladie due a une prolifération anormale d'exostoses de la racine génératrice des incisives supérieures.

Quelle en est la cause ? Les incisives sont à croissance continue chez le chien de prairie. La zone qui crée la dent s'appelle l'assise génératrice.
Lors d'odontome, cette zone se met à proliférer et grossir.

Voilà ce qui arrive : Le symptome de départ est discret, il s'agit d'un problème de nez comme une allergie ou un coryza (rhinite). Ce sont par exemple des éternuements.
Il n'y a généralement pas d'écoulement visibles.
Puis progressivement l'animal présente des difficultés à respirer, aussi bien inspiratoires qu'expiratoires.
Il tire pour trouver sont air.
Cette recherche pour s'oxygéner devient progressivement vitale.

Evolution : L'évolution est lente. Elle se compte en mois, entre le début des symptomes jusqu'à la nécessité de décider une euthanasie devant l'asphyxie progressive du chien de Prairie.

Que se passe t'il ? Le diagnostic est simple car il n'y a généralement pas de coryza chez le chien de prairie, ni d'allergies respiratoires.
C'est vrai que ça peut être confondu avec ces maladies bénignes.
Mais en général aucun traitement n'est efficace, et la maladie progresse de mois en mois.
A un stade avancé, un radiographie de profil réalisée par le vétérinaire, met en évidence le rétrécissement à structure ossifiée ou dentaire qui obstrue l'espace respiratoire du nez.
L'age de l'animal est aussi à prendre en compte car il se situe autour de 3 ans ou plus.

Y a-t-il de l'espoir ? Le pronostic est d'amblée très sombre, car la maladie n'est plus réversible.
On ne peut que ralentir légèrement l'évolution fatale.
Le rongeurs sont ainsi faits qu'ils ne peuvent respirer que par le nez (c'est impossible par la bouche). Dès que les voies nasales sont obstruées, ils s'asphyxient, c'est affreux.
Dans le cadre des Odontomes c'est l'évolution irrémédiable.

Que peut-on faire ? Le vétérinaire peut prescrire des antiinflammatoire s'il y a besoin et des anitbiotiques s'il y a surinfection.
La cortisone peut être prescrite pour ralentir l'évolution.
Des techniques chirurgicales ont été essayées comme de retirer les incisives supérieures malades, mais leur résultat est assez médiocre et l'odontome semble continuer à progresser dans la plupart des cas.

Comment l'éviter ? Les odontomes sont secondaire à la répétition de microtraumatismes sur les dents. Les cages à barreaux sont à proscrire pour cette espèce, et on leur préfèrera les plans vitrés (type aquarium).
Les chiens de prairie adorent grignotter. Il conviendra donc de leur présenter des dérivatifs plus tendres en bois pour leur plaisir de grignoter.

Auteur :
Philippe Vanhee
Dr Vétérinaire

Soumis à copyright