Accueil

Tumeur de L'utérus: adenome



Maladies des Rongeurs
Digestif: Prolifération Anale Fibro Papillome du lapin
fiche créée le: 2004-06-04 modifiée le : 2005-10-23


Les cochons d'inde sont susceptibles de développer des tumeurs dans différentes localisations. Ce cas présente une tumeur énorme qui s'est développée au niveau de l'utérus, apparue sur une femelle de 4 ans.

Quelle en est la cause ? Il s'agit d'un adénome endomètrial polypo‘de. (Laboratoire d'histopathologie animale de l'E.N.V.Nantes). Il s'agit d'une tumeur bénigne, même si son volume (4 cm de diametre) etait énorme.
Si l'on traduit:
Adénome: Tumeur Bénigne relativement facilement limitée
Endomètrial: dont l'origine est la muqueuse interne de l'utérus
Polypo‘de: fixé comme un champignon avec un pied.

Voilà ce qui arrive : Ce sont généralement les pertes sanguines qui allertent le maitre de l'animal.
Le palpation abdominale où l'on sent un utérus d'un volume anormal complète les symptomes.

Evolution : Sans la chirurgie, l'évolution aurait été fatale, vue l'accroissement rapide de la taille de la tumeur.

Que se passe t'il ? Les tumeurs sont dans 3 cas sur 4 des lé‘omyosarcomes (cf page du site), et 1 cas sur 4 des adénomes.
On peut sentir l'utérus à la palpation (alors que normalement on ne le sent pas).
La présence de kystes ovariens associés est fréquente, et vraisemblablement à l'origine de la dérive secondaire des tissus vers l'apparition d'une tumeur. (cf page kystes ovariens)

Y a-t-il de l'espoir ? Le pronostic est lié au départ à la taille de la tumeur. Plus elle est grosse, plus l'opération chirurgicale sera délicate.
Ensuite, l'analyse histologique par le laboratoire d'Histopathologie permet de cataloguer la tumeur et nous donne des indications sur son degré de gravité.

Que peut-on faire ? Le traitement est bien sör la chirurgie. Elle doit être le plus précoce possible.
Il n'y a pas d'autre alternative.

Comment l'éviter ? L'ovariectomie de convenance commence à être demandée. C'est vrai que ¡a permet déviter pas mal de soucis.

Auteur :
Philippe Vanhee
Dr Vétérinaire

Soumis à copyright