Accueil
Oeil: cataracte de l'octodon (degue du Chili)
RongeurS.net
Informations Générales
Grande Galerie Photo
Annuaire du Net
Annuaire Eleveurs
Calendrier Expo
Annonces Gratuites
Livres Bibliothèque
Maladies Santé
Accès par Espèce
Boutique des Rongeurs

 

Maladies des Rongeurs
Urinaire: Paraphimosis du chinchilla ou zizi qui sort

fiche créée le: 2004-01-14 modifiée le : 2011-05-31

Il s'agit d'une affection de l'oeil conduisant à l'opacité du cristallin ou de sa capsule. Elle est fréquente chez l'Octodon.

Quelle en est la cause ? D'après la littérature, le diabète avait largement été mis en cause. Mais cette origine est pour le moins söre. On s'oriente plus vers une cataracte d'origine sénile, avec une prédisposition génétique.
Une origine métabolique peut aussi être suspectée.

Voilà ce qui arrive : Les symptomes correspondent à une perte relativement brutale de la transparence du cristallin.
Le cristallin est une sorte de lentille optique qui fait converger les images dans l'oeil.
Ce qui permet de voir est la rétine qui se trouve au fond de l'oeil. L'opacification qui masque le fond de l'oeil fait perdre tous les détails de la vision.
Evolution : L'évolution est généralement brutale. Parfois en une semaine.
Elle touche généralement les deux yeux.

Que se passe t'il ? Le diagnostic est facile, mais il doit différencier les cataractes séniles des cataractes dues à une uvé‘te que l'on trouve souvent chez les autres rongeurs. Das ce cas, il y a surtout un facteur unilatéral, et une inflammation souvent liée à une infection.
Y a-t-il de l'espoir ? Le pronostic est mauvais car, quelle qu'en soit la cause, le phénomène est irrévrsible.


Que peut-on faire ? En cas d'uvé‘te, il faut traiter l'inflammation par des collyres ou des traitements par voie générale.
Il faut vérifier la présence de sucre dans les urines à l'aide d'une bandelette urinaire. C'est facile, sur un support inconnu, l'octodon marque immédiatement son territoire par de l'urine.
Si l'atteinte est débutante, des traitements à l'aide de Cystine, Glutamate et glycine peuvent être installés, sans qu'il y ait actuellement de preuve d'efficacité.
Comment l'éviter ? On évitera bien sör de faire reproduire des sujets issus de familles touchées. La transmission héréditaire est fortement suspectée.
On évitera l'obésité, susceptible de provoquer du diabète, même si manifestement la cataracte diabètique de l'octodon est en grande partie un mythe.

Auteur :
Philippe Vanhee
Dr Vétérinaire

Soumis à copyright